Léman Bleu

Actualités


03 mars 2021 - 12h24

Mars contre-attaque !, ou le besoin « de faire une pause »

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 95 CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 95

Rien à voir avec le film, rien à voir avec la chanson d’IAM non plus. Si les plus jeunes n’auront pas forcément la référence, c’est en tout cas eux qui sont concernés par Mars contre-attaque !, un festival en grande partie en ligne. Il proposera plus de 150 activités culturelles et sportives entre le 15 et le 31 mars prochain.

Sur notre plateau, la présidente du Conseil d’État Anne Emery-Torracinta déplore « la lassitude dans toute la communauté scolaire,  il n’y a plus de sorties scolaires, le théâtre ne vient plus dans les écoles. » Pour cela, le DIP a voulu renforcer l’écoute pour les élèves, revoir la charge des examens et surtout « prendre acte du fait que l’on a besoin de faire une pause. » Ces choix se matérialisent avec ce festival, Mars contre-attaque.

Ainsi, dans certaines classes, des conteurs pourront intervenir. Il y aura aussi des concerts, du hip-hop, des échanges avec des artistes du Team Genève. « Les actrices et les acteurs ont envie de retrouver du public et, en quelques semaines, on a vu un enthousiasme de leur part pour participer.

Mais ce ne sont pas des vacances comme pourraient le craindre certains puristes : « C’est une possibilité pour les classes et enseignants de participer à des activés. Et quand bien même, relance la présidente du Conseil d’État, on a besoin d’une bouffée d’oxygène pour préparer la fin de l’année scolaire, donc la réussite de nos élèves. »  On serait presque tenté d'y participer

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.