Archives

Match de la honte: les protagonistes condamnés

14.10.2021 19h25 Rédaction

image

 

Le procès de 4 joueurs du FC Kosova s'est conclu aujourd'hui. Pour rappel la procureure avait requis 4 ans de prison ferme et 7 ans d’expulsion de territoire pour le premier joueur, celui qui a donné un coup de pied à la tête d’un adversaire. 24 mois avec sursis pour le deuxième. 180 jours fermes pour le troisième et enfin une peine pécuniaire pour le dernier prévenu.

Finalement, le tribunal a pris en compte le contexte de cette bagarre générale, de l’effet de groupe et du fait que tout se soit passé très vite. Le premier prévenu écopé finalement de 30 mois de prison dont 9 fermes, le reste en sursis partiel: 50j amende avec sursis et surtout il ne sera pas expulsé. La présidente estime que son statut familial, ancré en Suisse, avec un enfant en bas âge joue en sa faveur. Le second prévenu écope lui de 18 mois de prison avec sursis, le troisième de 7 mois avec sursis et le dernier enfin d’une peine pécuniaire avec sursis elle aussi.

Ces sentences sont, certes, plus légères que celles requises par le ministère public. Mais la procureur peut toujours faire appel, rappelons-le. Pour l’avocat de l’un des plaignants, Me Carrât, Ce qui compte c’est d’avoir reconnu les souffrances de son client qui s’est fait tirer dans la tête. Me de Candolle, de la défense, a estimé ce verdict très mesuré, «pas dans l’exemple ni relativisé.»

Ce jeudi soir, le tribunal a rappelé que le terrain de sport n’est pas un champ de bataille. Et là-dessus, les deux parties s’accordent.

Jza