Archives

Michel Matter salue les mesures prises par Berne

13.03.2020 19h28 Rédaction

image

«Le mot qui était important aujourd’hui, c’est le mot ensemble. Nous devons tous être ensemble derrière le Conseil Fédéral.» Le président de l’association cantonale des médecins, Michel Matter, estime que les mesures prises par la Confédération aujourd’hui sont bonnes et vont aider à ralentir la courbe de progression du COVID-19.

Fermeture des écoles

Des mesures annoncées dans l’après-midi à Berne, qui concernent notamment la fermeture des écoles suisses jusqu’au 4 avril. Pas question, toutefois, de faire garder les enfants par leurs grands-parents car, comme le rappelle Michel Matter, les personnes âgées sont les plus à risque. «Face à cet ennemi invisible, nous sommes tous faibles. Mais certains sont encore plus vulnérables et ce sont eux en premier que l’on doit protéger.»

L’occasion de rappeler que les enfants et étudiants sont loin d’être en vacances mais qu’ils passeront un peu plus de temps devant leurs écrans pour continuer leur apprentissage.

Vers une saturation des hôpitaux?

Des images de l'Italie montrent des hôpitaux débordés et un personnel soignant à bout. Selon Michel Matter, la Suisse a encore de la marge mais il estime essentiel de mettre le pays au ralenti et que chacun respecte les mesures de base pour se protéger mais également pour protéger les autres. Il rappelle également que le personnel médical est composé d'êtres humains, loin d’être surhumains, et les remercie chalheureusement pour le travail, parfois exténuant, auquel ils font face actuellement. 

Quelle attitude adopter?

Alors que certains continuent de vivre comme d’habitude, d’autres se lancent dans de grandes réserves de nourriture. Pour le médecin, cette situation est à l’image de la société, chacun réagit à sa manière. «La société va tourner un peu au ralenti ces prochaines semaines. Mais la vie continue!» rappelle Michel Matter. 

 

Léa Frischknecht