Léman Bleu

Actualités


09 mai 2020 - 19h35

« On allait déjà chercher à manger après l'école »

Des queues qui font le tour de la patinoire des Vernets, pour aller chercher des produits de première nécessité, c’est du jamais vu à Genève. Pour la sixième fois, la Caravane de la solidarité a organisé une distribution alimentaire en partenariat avec la Ville et d’autres associations.

Emilie fait la queue depuis 2h30 avec ses enfants. Elle a perdu ses heures de garde d'enfants. Flor, elle, attend seule depuis 4h, elle vient pour la deuxième fois. Cela fait deux mois qu'elle ne peut plus faire de ménages.

Selon une étude des HUG en phase de finalisation, plus de la moitié des personnes qui font la queue seraient sans papiers. Certains faisaient déjà appel aux Colis du coeur avant la crise. Ils se retrouvent aujourd’hui à attendre devant les Vernets… dès le plus jeune âge.

Dans la file, les profils sont diversifiés. Des mères célibataires et des personnes aux contrats précaires. Pour le Centre social protestant, il y a clairement une augmentation des demandes d’aides. Ancien travailleur au noir aujourd’hui déclaré, Rudi est au chômage partiel, mais son budget est toujours serré.

1683 colis ont été distribués ce samedi. Le nombre de personnes augmente chaque semaine, et selon Rudi, il pourrait être bien plus nombreux. Certains de ses amis, pourtant dans le besoin, ne viennent pas car ils ont honte de demander de l'aide. 

Ce samedi, toutes les personnes n’ont pas pu recevoir un colis. Une nouvelle distribution est prévue la semaine prochaine.

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.