Archives

Outre-Sarine, Pierre Maudet captive toujours la presse

08.03.2021 16h59 Rédaction

image

Pierre Maudet en route pour le second tour. Comment cet événement politique est-il perçu en Suisse Alémanique? Coup d'œil sur la couverture de l’élection par la presse d’outre-sarine. 

Sur le plateau de Léman Bleu, lors du grand débat de campagne, le candidat UDC, Yves Nidegger prédisait “Si par hypothèse, après une condamnation qui vient d’être prononcée, monsieur Maudet devait être élu par les Genevois, ce serait la Genferei au carré”. Certes ce premier tour ne scelle en rien le résultat final de l’élection partielle au Conseil d’Etat mais la position du candidat Maudet à sa propre succession rend ce scénario possible.

Un évenement politique, pas une Genferei.

Outre-Sarine, l'événement n’a pas échappé à la presse qui ne le considère aucunement pour une Genevoiserie. Le mot Genferei n'apparaît pas sur les titres des journaux.

Le correspondant romand du Tages Anzeiger, Philippe Richen, estime que jamais en Suisse alémanique, un candidat au parcours de Pierre Maudet, n’aurait pu obtenir un tel score. La surprise du résultat prime sur la considération de Genève aux yeux des Alémaniques. Il s’agit pour le journaliste, biographe du Conseiller d’Etat sortant, d’un épisode supplémentaire à l’Affaire Maudet.

Le Blick assimile le succès de Pierre Maudet à un coup d’Etat surprise. Alors que son pronostic vital politique était engagé, il opère son retour grâce à son talent commercial. Le journal estime par ailleurs qu'il surfe à son avantage sur la vague du Coronavirus. La NZZ souligne avant tout la gifle infligée par Pierre Maudet à l’encontre de son ancien parti, le PLR. Enfin 20 minuten, édition Zurichoise, place également le candidat à la une de son article relatif à l’élection genevoise. Sa rivale pourtant, placée en tête, ne sera que mentionnée.

Vu de Zurich, le second candidat de l’élection du 7 mars ravit toujours le premier rôle dans les médias.

Philippe Verdier