Léman Bleu

Actualités


06 mai 2021 - 17h45

Réutiliser ses masques pour protéger la planète

Les masques chirurgicaux que nous utilisons tous les jours représentent un coût et surtout un enjeu sanitaire. Beaucoup finissent dans la nature, une pollution considérable qui pourrait être réduite en réutilisant ces masques, c’est ce que préconise une étude d’Unisanté à Lausanne. 

Des masques partout dans les rues, les parcs, jetés maladroitement ou dispersés par le vent, une nouvelle pollution plastique dans l’environnement qui ne cesse de s’aggraver et qui pourrait s’atténuer si 10% de la population réutilisait ses masques au bout de 7 jours. Des masques à usage unique qui peuvent être réutilisés plusieurs fois en étant rigoureux. 

Réutiliser ces masques jetables, un avantage environnemental mais aussi économique. Si des études ont montré que l’on pouvait les décontaminer à la chaleur ou même les laver, les médecins ne sont pas unanimes sur l’efficacité contre le virus.

Réutiliser ces masques demande donc une organisation drastique. Rappelons aussi que ces masques chirurgicaux ne vous protègent pas totalement de la contamination, mais vous empêche surtout de contaminer les autres. 

G.Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.