Léman Bleu

Actualités


20 avril 2020 - 18h13

Rolin Wavre s'en est allé

Rolin Wavre lors de la campagne de Pierre Maudet pour le Conseil Fédéral. (c) Niels Ackermann / Lundi 13

Rolin Wavre est décédé dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 avril. Sa disparition brutale laissera un vide dans le monde politique et associatif. Nous retraçons son parcours

 

L’engagement de Rolin Wavre débute en 1989, lorsqu’à la sortie de ses études il intègre le CICR. Il est un homme de terrain, intéressé par l’humain et la justice. Dix-huit ans d’expérience dans l’humanitaire plus tard, il devient directeur des opérations pour l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), à Genève.

Radical convaincu

Un autre pan de sa carrière, plus politique, est ensuite lancé en 2007 ; lorsqu’il rejoint le Parti Radical genevois. Il en deviendra deux années plus tard le secrétaire général. Une passion pour la politique qui le mènera sur les bancs du municipal de Pregny Chambésy, sa commune, puis sur ceux du Grand Conseil. 

Radical convaincu, humaniste, écolo. Il n’hésite pas à s’investir pour ceux en qui il croit. En 2017 il mène la campagne de Pierre Maudet au Conseil Fédéral. 

Politique mais pas que

Son engagement est aussi associatif. Pro Vélo ou encore la Fédération Romande des Consommateurs, comme président de la section genevoise et vice-président de la faîtiere Romande. 

Récemment encore, Rolin Wavre défendait ses idéaux dans nos reportage comme sur le plateau. Il nous quitte brutalement et laisse derrière lui sa femme et ses deux filles. Rolin Wavre avait 56 ans. 

 

L'hommage de Bertrand Reich et Pierre Maudet

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.