Archives

Taxer davantage les plus riches pour faire face à la crise économique

01.10.2020 17h45 Rédaction

image

Entre la crise sanitaire et les différentes réformes, le canton de Genève vit des temps difficiles en termes de finance publique. L’État prévoit un déficit de 1,5 milliard de francs sur les deux prochaines années. Pour y faire face, la gauche demande plus de recettes avec notamment une hausse d’impôts pour les plus riches.«L’idée c’est de mettre à contribution ceux qui s’en sortent mieux» explique la députée PS Caroline Marti; les personnes concernées sont celles dont le revenu imposable dépasse les 259’000 francs annuels. Un projet de loi temporaire basé sur la solidarité citoyenne qui émerge en réaction à une situation extraordinaire: «On propose cette augmentation uniquement sur les années 2021; 2022 et 2023.» Déposé aujourd’hui, le projet de loi sera ensuite envoyé en commission fiscale pour être étudié en profondeur.  S’il est accepté, il reviendra ensuite au Grand Conseil et sera soumis au vote des députés. 

Elio Sottas