Léman Bleu

Actualités


27 janvier 2021 - 19h11

Une évolution des mesures sanitaires sur les chantiers

Le syndicaliste Thierry Horner fait sa visite quotidienne des chantiers, et le constat est plutôt bon, mais un autre souci inquiète, le temps d’arrêt. Une pause de 10 minutes toutes les 2h30, c’est ce qu’impose la loi aux entreprises. Des interruptions payées qui leur coûtent chères. Partout dans le canton, les chantiers ont dû s’adapter. Pour l’État, il est indispensable de faire respecter ces mesures. C’est le cas de la société PIASIO-HTP, visible sur le chantier de Thônex. Toutes les personnes à risque ont été placées dans des endroits plus isolés ou ailleurs que sur le terrain. Une réduction de l’effectif et une commande plus conséquente des cabanes pour les collaborateurs. C’est aussi le cas d’un autre grand chantier, celui du tram de Bernex, qui doit mettre en place des mesures spécifiques. Des plans d’eau pour faciliter le lavage des mains a été pensé par les ingénieurs en sécurité. Mais la question subsiste encore, si les chantiers semblent exemplaires, les syndicats sont notamment plus critiques sur la question du port du masque. Certains vont même jusqu’à demander la fermeture des chantiers comme lors du 1 er confinement en mars dernier, une mesure qui n’a pas été écartée par les autorités fédérales.  

 

AU

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.