Archives

Une zone piétonne à Rive en échange d'un parking

12.02.2021 18h15 Rédaction

image

Les habitants de la ville de Genève se prononce le 7 mars prochain sur le projet de clé de rive. La construction d’une zone piétonne et d’un parking de 500 places est soumise à référendum. A moins d’un mois du scrutin, opposants et partisans du projet s’opposent frontalement. 

Piétons, vélos, voitures et transports en communs s'entrecroisent à Rive dans une ambiance de dangereuse anarchie. Le projet Clé de Rive tente de donner une solution à ce problème : il prévoit la suppression des places de parking en surface en les compensant dans un parking souterrain de 500 places. Coût du projet pour la ville de Genève : 34 Mio de Francs. La construction du parking (65mio) et son exploitation (durant 65 ans) sont confiées à des entrepreneurs privés.

Marie Barbey-Chappuis soutient le projet clé de rive contrairement à ses collègues de gauche du conseil administratif. Le parking souterrain offre, selon elle, "un grand potentiel pour piétonniser davantage de rues à l’avenir". 

Alfonso Gomez milite depuis 10 ans contre ce projet qu’il juge anachronique. "La sous occupation des parkings en centre-ville en est selon lui la preuve". Le Conseiller administratif écologiste le dit à titre personnel. 

Pour piétonniser le quartier de rive faut-il obligatoirement construire le parking? Une initiative communal lancé par la gauche et les associations de défense de la mobilité se veut une alternative au projet. Elle souhaite piétonniser de Bel-Air jusqu’à Rive. Le tout sans construire de nouveau parking. "Impossible rétorque, Maxime Provini, conseiller municipal PLR. Il faut 400 places pour réaliser l'initiative. Le seul moyen de piétonniser est de construire ce parking. Sinon, il faudra encore attendre 20 ans."

L’initiative sera débattue prochainement au Conseil municipal. Les habitants de la Ville de Genève se prononceront dans les urnes le 7 mars sur le projet Clé de Rive. 

Denis Palma