Léman Bleu

Actualités


22 mars 2021 - 16h22

Unireso totalise 3,5 milliards de voyageurs en 20 ans

La communauté tarifaire fête ses 20 ans

Depuis 2001, la communauté tarifaire totalise 3 milliards et demi de voyageurs cumulés. Malgré ce succès, la notoriété de la communauté tarifaire reste encore modeste face à celle des TPG ou des CFF. 

Se déplacer dans tout Genève pendant une heure pour 3 francs, c’est la promesse de Unireso. A l’année, un accès complet au réseau coûte 500 francs. Il est possible avec le même titre de transport de passer d’un tram à une mouette, d’un bus à un train.

Le facteur prix n'est pas la priorité des clients

De l’extension des lignes de tram à la création du Ceva, le réseau a grandi. L’offre s’est enrichie en restant accessible depuis l’initiative limitant les hausse des tarifs en 2014.

Pourtant le facteur prix n’est pas forcément le premier critère de choix de la clientèle selon Rémy Burri, responsable opérationnel de Unireso “les clients recherchent avant tout la ponctualité, la simplicité et la sécurité”.

Tout le monde utilise les transports publics, même occasionnellement

Progressivement, les Genevois utilisent plusieurs moyens de transport, et l’offre publique intègre les usages quotidiens. Le Professeur Vincent Kaufmann, spécialiste de sociologie urbaine à l’EPFL observe que la frange de la population genevoise qui n’utilisait jamais les transports en commun a disparu des statistiques. Même épisodiquement, chacun peut être amené à devenir un client de Unireso.

L'extension des lignes de tram plus appréciée que le Léman Express

Aujourd’hui, 95 % des Genevois disposent d’un accès facile aux transports, toutefois les communes excentrées restent moins bien desservies. Sylvain Ferretti, Directeur général de l’office de l’urbanisme note que dans le cadre du développement de nouveaux quartiers, le tram arrive parfois avant les habitants. Un an après le lent démarrage du Léman Express, Sylvain Ferretti remarque également que l’extension des lignes de tram vers les zones rurales est davantage un facteur de développement.

 

Philippe Verdier

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.